Le documentaire « Traduire » de Nurith Aviv

documentaire Traduire ©Marie Salomé Peyronnel

Quand ma mère qui connaît mon amour immodéré pour l’hébreu m’a proposé d’aller voir un documentaire sur sa traduction, j’ai couru avec elle aux 3 Luxembourg. Malgré mon enthousiasme je n’ai pas été touchée par ce film. Je dois néanmoins lui reconnaître trois qualités:

  1. Il est important de savoir ce qui a amené des traducteurs de l’hébreu à se prendre de passion pour cette langue. Un voyage, un poème, un auteur…. Ces informations pourraient être approfondies davantage mais j’apprécie que la question ait été soulevée.
  2. Trois traductrices m’ont beaucoup plu parmi la dizaine de traducteurs interviewés. Rosie Pinhas-Delpuech à Paris, Anna Linda Callow à Milan et Chana Bloch à Berkeley apportent chacune un élément de compréhension de la traduction de l’hébreu qui me semble essentiel.
  3. Enfin, le panel de traducteurs est cosmopolite. Qu’on parle de la langue hébraïque dans différents langages est un sacré hommage. Et cela témoigne de l’intérêt porté à la littérature israelienne à travers monde.

Poster un commentaire

Classé dans Epstie cinéphile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s