Sunset Park de Paul Auster

Sunset Park de Paul Auster ©Marie Salomé Peyronnel

Je pars à New York dans 2 jours. Rien de tel que le dernier Paul Auster pour se remettre dans le bain…

Au début du livre, Miles Heller est un jeune homme de 27 ans qui ramasse des ordures en Floride. Ca ne sonne pas comme un Paul Auster… mais bien vite me voilà rassurée: Miles a fui son Upper West Side natal et sa lignée d’éditeurs New Yorkais pour vivre depuis sept ans de petits boulots, dans le silence et sans attache. En tombant amoureux d’une latino mineure, notre héros déraciné va être amené à rentrer à New York. Il atterrit ainsi dans un squat à Sunset Park, un coin pauvre de Brooklyn.

Paul Auster s’intéresse ici aux destins d’un fils prodigue, ainsi qu’à ceux qui forment son univers. Sur fond de crise économique de 2008, Paul Auster dépeint les espérances, les frustrations et les souffrances des quatre habitants du squat, des parents et beaux-parents de Miles,de sa jeune dulcinée et de quelques fantômes qui peuplent la vie des personnages.

Un roman sur la culpabilité, la repentance et les liens de parenté qui présente un New York plus dur et triste que ses autres livres.

Poster un commentaire

Classé dans Epstie lecteur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s