Un collage de Jacques Prévert

Le mouvement des marées

Selon ses proches, Prévert aurait accordé encore plus de passion et d’attention à ses collages qu’à ses poésies. Puisque ses collages restent poétiques il n’y a pas de raison qu’on ne leur accorde pas un peu d’intérêt à notre tour.

Poster un commentaire

Classé dans les kiffs d'Epstie, Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s