4 raisons de découvrir Little people in the city

« Petit, petit, petit
Tout est mini dans notre vie »

Depuis 2006, l’artiste anglais Slinkachu crée une ville à échelle réduite. Il colle des petites figurines dans les rues qu’il parcourt et photographie les situations qu’il imagine. Un street art drôle et poétique. Voici le livre.

Little people in the city ©Marie Salomé Peyronnel

1. Philosophie du petit : dans de nombreuses villes on se sent tout petit, ce livre est là pour nous rappeler qu’il y a encore plus petit que nous.

2. L’aventure dans la démesure : Un chewing-gum collé au sol, un insecte menaçant ou une crotte de pigeon représentent de réels dangers pour ces mini personnages. En plus d’être un livre d’art, c’est donc aussi un livre d’aventure.

3. Mini Utopie : Nos petits amis sont courageux, solidaires, curieux, pieux … un fort joli tableau.

4. Poesy in the city : Les photos « saisissent des instants fragiles » (oui, Dutronc et Daho m’habitent ce matin…) Elles sont charmantes même lorsqu’elles représentent une femme exhibitionniste ou un homme faisant la manche.

Ils habitent désormais à nos pieds, alors ouvrez l’oeil !

à l'attaque du cornet de glace ©Marie Salomé Peyronnel

Blog de l’artiste pour suivre son travail génial: http://little-people.blogspot.com/

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans les kiffs d'Epstie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s